logo for apple-cider-vinegar-benefits.com
Home franc�ais
Blog du Vinaigre
VCP-Manchettes
Shopping Rechercher sur le site
Info-vinaigre Sortes de vinaigres
Proprietes du vinaigre
Histoire du vinaigre
Vinaigre maison
Vinaigre et santé Nutrition et sante
Traitements maison
Traitements des verrues
Reflux gastrique
Traitement maison de la goutte
Bouffees de chaleur
Le vinaigre et le diabète
Perte de poids
Soin des cheveux
Les animaux Soin des animaux
Soin des chevaux
Autres usages Trucs pour cuisiner
Vinaigre et entretien
Info-site Auteur
Politique conf.
Contactez-nous
Rechercher sur le site
leftimage for apple-cider-vinegar-benefits.com


Histoire du vinaigre


Comment les anciens bénéficiaient
du vinaigre
American Flag




Le vinaigre est l'un des plus beaux cadeaux que la nature ait fait à l'homme et l'histoire du vinaigre nous permet d'en comprendre le pourquoi.  Le vinaigre est un produit entièrement naturel.

Tout breuvage alcoolisé, qu'il provienne de pommes, de raisins, de riz ou de sucre blanc, se transformera en vinaigre de façon naturelle une fois exposé à l'air ambiant. Ce sont les bactéries, toujours présentes dans l'air, qui transforment l'alcool en cidre, vin et bière, en acide acétique, ce qui donne au vinaigre le goût sûr et perçant qui le caractérise.

On peut donc dire que l'homme connaissait le vinaigre bien avant le moment où débuta l'écriture de l'histoire du vinaigre…

L'écriture de l'histoire du vinaigre débute Babylonienvers 5000 av. J.-C., lorsque les Babyloniens se servaient du fruit du dattier pour faire du vin et du vinaigre. Ils l'utilisaient comme aliment, agent de conservation ou pour les marinades. Des résidus de vinaigres ont été trouvés en Égypte ancienne dans des urnes vieilles de 3000 av. J.-C. Également, des textes portant sur l'histoire du vinaigre en Chine, datant de 1200 av. J.-C.

Durant les temps bibliques, le vinaigre était utilisé pour donner du goût aux aliments, ajouter du piquant aux boissons et comme base de plusieurs médicaments ; son usage est mentionné dans l'Ancien et le Nouveau Testament. À titre d'exemple : après avoir travaillé fort à ramasser l'avoine dans les champs, Ruth fut invitée par Boaz à manger du pain et à le tremper dans le vinaigre. (Ruth 2 :14).

Hippocrate
Dans la Grèce Antique, vers 400 av. J.-C., Hippocrate, le père de la médecine moderne, prescrivait du vinaigre de cidre de pomme mélangé à du miel pour traiter plusieurs affections, y compris la toux et le rhume.


________________________________

Avantages militaires


L'histoire du vinaigre donne plusieurs exemples d'utilisation de celui-ci dans le quotidien des soldats.  Le vinaigre dilué a été utilisé comme tonique revitalisant et énergisant à travers les âges.  Les soldats romains appelaient cette boisson rafraîchissante « posca » et l'utilisaient régulièrement tout comme les samurai japonais. L'ajout de vinaigre à  l'eau servant à la consommation éliminait tout agent infectieux qui pouvait s'y trouver.

À travers l'histoire, le vinaigre a été utilisé pour nettoyer et désinfecter les plaies des soldats et ses propriétés aseptiques contribuaient à en accélérer la guérison. Le vinaigre de cidre de pomme a été utilisé à cette fin durant la guerre civile américaine et même durant la première guerre mondiale.

Cliquez ici pour un résumé de l'histoire du vinaigre de cidre de pomme dans les premières années de l'Amérique du Nord.

Les effets solvants du vinaigre ont été mis à contribution par le général carthaginois Hannibal lorsqu'il traversa les Alpes avec des éléphants pour envahir l'Italie en 218 av. J.-C. Du vinaigre fut versé sur les rochers brûlants, ce qui les émietta et permit à ses troupes de passer.

On rapporte que Louis XIII, roi de France  (1601-1643), paya jusqu'à 1,3 million de francs par bataille pour l'achat de vinaigre utilisé pour rafraîchir les canons de son armée. Lorsque versé sur les canons chauds, le vinaigre non seulement servait à les rafraîchir mais il les nettoyait et de plus, empêchait la formation de rouille.

Au Moyen Âge, le vinaigre  ainsi que d'autre éléments abrasifs tels que le sable, étaient utilisés pour nettoyer et polir les pièces d'armures flexibles.

________________________________

L'histoire du vinaigre nous révèle quelques usages étonnants


Selon une légende qui remonte à l'an 40 av. J.-C.Cléopâtre environ, Cléopâtre, la reine d'Égypte, gagna un pari contre le général romain Marc-Antoine. À la fin d'un repas copieux, elle fit dissoudre une perle de valeur inestimable dans du vinaigre pour ensuite boire la potion qui en résulta. Par ce geste, la reine prouva qu'elle pouvait préparer un repas pour deux personnes qui coûtait une véritable fortune !


Le vinaigre était bien connu par les alchimistes  européens  du Moyen Âge. En versant du vinaigre sur du plomb, ils produisaient une substance appelée du « sucre de plomb » qui a été utilisé jusqu'au dix-neuvième siècle pour adoucir et sucrer le cidre dur. Malheureusement, l'acétate de plomb étant aussi un poison, il causa la mort prématurée de plusieurs Européens, buveurs de cidre.

N.B. Le vinaigre ne devrait jamais être remisé dans des contenants métalliques de plomb, de cuivre ou de fer, ni dans le cristal qui contient beaucoup de plomb.

De 1347 à 1771 plusieurs villes européennes furent la pestefrappées par la peste de façon répétitive. On estime à quelque 50 millions le total des victimes de cette maladie qui se transmettait des rats à l'homme par l'intermédiaire de puces infectées.

En 1721, la peste frappa si fort les villes de France qu'il devint impossible d'enterrer les morts convenablement. Pour remédier à la situation, les autorités françaises utilisèrent des prisonniers qu'elles forcèrent à inhumer les corps très contagieux des victimes.
Selon la légende, alors que la plupart des prisonniers mouraient, une équipe de quatre voleurs réussirent à survivre en buvant quotidiennement de grandes quantités de vinaigre macéré d'ail. Aujourd'hui, on peut encore se procurer du vinaigre macéré d'ail sous le nom de vinaigre des quatre voleurs.

Les aristocrates des dix-septième et dix-huitième siècles tenaient des éponges trempées dans du vinaigre près de leur nez pour neutraliser les odeurs nocives des égouts et des déchets extérieurs.
De petites boîtes en argent, appelées vinaigrettes, servaient à transporter les éponges trempées. On les remisait également dans des compartiments spéciaux situés dans les pommeaux des cannes servant à la marche.

________________________________

La fabrication du vinaigre se commercialise


En1394, un groupe de marchands de vin développèrent une méthode continue de fabrication du vinaigre qu'ils appelèrent la méthode d'Orléans. Selon cette méthode, des barils de chêne étaient utilisés pour la fermentation et le vinaigre était siphonné à l'aide d'un robinet au fond du tonneau. Environ 15% du vinaigre contenant la « mère du vinaigre » et ses bactéries concentrées en suspension était laissé à l'intérieur des barils.  Une nouvelle cuvée de cidre ou de vin était alors soigneusement ajoutée aux barils et la fabrication du nouveau vinaigre démarrait, rapidement provoquée par le vinaigre restant de la cuvée précédente.

Les marchands de vins français fondèrent la corporation des maîtres producteurs de vinaigre. En utilisant la méthode d'Orléans, ils devinrent plus aptes à répondre à la demande du marché lucratif du vinaigre.

L'industrie du vinaigre en Europe fut très prospère durant la Renaissance. Plusieurs saveurs de vinaigre furent produites avec différentes épices, herbes, fruits et même des fleurs. Au début du dix-huitième siècle, il y avait plus d'une centaine de variétés de vinaigres macérés disponibles.
 
________________________________



AVERTISSEMENT :
L'information mise à la disposition des lecteurs sur apple-cider-vinegar-benefits.com, incluant les opinions, renseignements relatifs aux expérimentations et conseils fournis par les personnes ayant soumis des témoignages,
ne constitue pas un substitut aux diagnostics et traitements médicaux des professionnels de la santé.

Copyright © 2004-2016 apple-cider-vinegar-benefits.com

Contactez-nous